Accueil / L'ECOLE / Vision de la Direction générale

Vision de la Direction générale

L’EISMV, une ambition régionale pour le développement.

Après les indépendances, l’un des grands défis à relever par nos Etats africains était le développement de l’agriculture. Des compétences spécifiques et adaptées devaient donc être créées. Pour ce faire, il fallait mettre sur pied des formations qui prennent en compte les réalités du terrain, à savoir, les conditions géographiques, climatiques et socioculturelles. C’est ainsi que, dans le domaine de l’élevage, a été créée en 1968 l’Ecole Inter-Etats des Sciences et Médecine Vétérinaires de Dakar (EISMV), qui a pour vocation la formation des docteurs vétérinaires pour ses Etats membres. Depuis sa création, plus de 1000 docteurs vétérinaires ont été diplômés et contribuent désormais, via leurs multiples activités, au développement du continent.

Plus que jamais aujourd’hui, les problématiques liées aux productions et à la santé animales méritent de recevoir toute l’attention des gouvernements et des acteurs économiques mondiaux. La récente crise de l’influenza aviaire hautement pathogène (H5N1) a montré l’étendue des coûts, aussi bien économiques qu’en vies humaines, que peuvent induire les pathologies animales. L’accroissement des échanges internationaux d’animaux et de produits animaux augmente exponentiellement les risques de diffusion de nouvelles pathologies d’un Etat à un autre, voire d’un continent à un autre.

Pour faire face à ces enjeux, il importe d’avoir des services vétérinaires d’un niveau de compétence élevé. On entend ici services vétérinaires dans le sens le plus large du terme, c’est-à-dire incluant aussi bien les services officiels de l’Etat que les vétérinaires privés en clientèles, les grossistes en médicaments vétérinaires et toutes les autres composantes dans lesquelles les vétérinaires sont appelés à intervenir, et pour lesquels ils sont formés par l’EISMV.

Pour répondre à ces évolutions et aux exigences de la mondialisation, l’EISMV a élaboré un projet d’établissement, validé par le Conseil d’Administration en novembre 2008, qui traduit l’engagement de tous les acteurs, internes et externes, d’œuvrer pour l’avènement d’une école ouverte sur son environnement et capable de fournir des offres de formation et des services en adéquation avec les exigences des différents demandeurs. Ce plan sera mis en œuvre sur la période 2008 – 2013.

Il prévoit la mise en œuvre d’une importante modernisation à tous les niveaux de la vie de l’école. En premier lieu, la professionnalisation des enseignements sera renforcée, à travers le passage au système LMD, déjà en place, et la mise en place de diplômes complémentaires. Trois masters, avec cinq spécialités, sont d’ores et déjà opérationnels, et une sixième spécialité le sera bientôt pour la formation des vétérinaires officiels dans le cadre du master de Santé Publique Vétérinaire. Des projets d’ouverture de licences professionnelles sont à l’étude. La formation continue sera également développée.

Pour accompagner cette dynamique, les infrastructures de l’EISMV seront rénovées et étendues, de façon à offrir à tous les acteurs de l’école, personnels et étudiants, un cadre de vie et de travail qui facilite les activités d’enseignement et de recherche, tout en préservant une atmosphère humaine et conviviale. De même, la gouvernance de l’établissement sera renforcée pour répondre à la diversification de ses missions.

Enfin, et dans la ligne d’une philosophie développée depuis la mise en place de l’EISMV, l’Ecole continuera à étendre et renforcer les partenariats qu’elle a développés sur le continent africain comme en dehors de ses frontières. Ses partenaires incluent aussi bien des organisations internationales ou sous-régionales, que des agences gouvernementales, des centres de recherche, des établissements d’enseignement supérieur, des laboratoires privés…

Bienvenue, donc, à l’EISMV, Centre Régional d’Excellence de l’UEMOA et centre collaborateur de l’OIE.

Top