Accueil / ohcea / Journées de renforcement des capacités des étudiants du Club One health en Approche communautaire et sensibilisation pour la lutte contre la fièvre de la vallée du Rift à Saint-Louis

Journées de renforcement des capacités des étudiants du Club One health en Approche communautaire et sensibilisation pour la lutte contre la fièvre de la vallée du Rift à Saint-Louis

Les 6 et 7 mai 2017, le One Health Innovative Student Club de l’Université Cheikh Anta Diop a organisé une activité sur la Fièvre de la Vallée de Rift dans la région de Saint Louis. Cette activité a permis de

i) renforcer les connaissances des étudiants en matière d’approche en sensibilisation communautaire,

ii) d’impliquer les communautés locales dans la prévention contre la maladie et

iii) favoriser la collaboration interdisciplinaire entre les participants.

L’activité a connu la participation de 30 étudiants qui étaient venus de l’EISMV, de la FMPO et de l’ISE. Cette activité s’est réalisée en deux étapes :

La première a consisté en une séance d’information et de préparation des participants sur la fièvre de la vallée de Rift à travers une projection vidéo suivi de discussion entre étudiants et encadreurs notamment sur les techniques et approche de sensibilisation communautaire.

La deuxième partie qui est l’activité proprement dite, a été conduite dans le village de Goumel dans le Département de Dagana (Saint Louis). Les habitants du village ont massivement répondu à l’invitation du Chef de village. Durant les échanges avec les habitants (hommes et femmes, éleveurs et agropasteurs), les étudiants ont été encadrés et supervisés des enseignants venus de l’EISMV (Dr MiguiriKalandi), de l’ISED (Dr Mamadou Leye) et de l’ISE (Dr Mariama Camara). L’équipe a bénéficié de la collaboration et de l’appui technique des responsables du Centre de Santé de Dagana (Monsieur Leity Diop) et du Service Départemental de l’Elevage (Monsieur Macktar Barro).

Les étudiants ont ainsi été organisés en trois groupes thématiques et interdisciplinaires :

Sous-groupe 1 : « Santé animale ». Il était chargé d’échanger avec les habitants autour de la FVR chez l’animal.

Sous-groupe 2 : « Santé humaine ». Quant à eux, étaient chargés de discuter sur les manifestations de la maladie chez l’homme, des modes de transmission et des moyens de prévention.

Sous-groupe 3 : « Environnement ». Ils ont entretenus les habitants sur les modalités d’aménagement de l’environnement afin de se protéger contre les vecteurs de la FVR.

Top