Accueil / ohcea / Atelier sur la résistance antimicrobienne

Atelier sur la résistance antimicrobienne

Un atelier sur la RAM s’est tenu du 14 au 18 aout 2017 au Radisson Blu (Dakar) sous la présidence de Dr Papa. SECK, représentant de la primature. Ce dernier a d’abord rappelé l’importance de l’approche ONE HEALTH dans la lutte contre la RAM, puis a rassuré les participants sur l’engagement de la primature dans cette lutte. Il a ensuite donné la parole aux autres membres du présidium.

Le Pr R. ALAMBEDJI a exposé brièvement sur l’objectif, les missions et vision de OHCEA. Ensuite, elle a souligné le fait que le Sénégal soit le 1er pays de l’OHCEA a intégré l’Institut des Sciences de l’Environnement (ISE).

Le Pr SAMBOU Directeur de l’ISE de l’UCAD quant à lui a expliqué sommairement l’importance de l’environnement dans la santé humaine et animale.

Le directeur de cabinet du MSAS  a rappelé l’engagement du MSAS dans  la lutte contre la RAM par l’élaboration d’un draft de PAN sur la RAM.

Ensuite la présentation des participants a permis de constater la diversité des secteurs représentés : FAO, CDC, COUS, ISED, Ministère de l’élevage, service des maladies infectieuses,…

Le Pr B. NDOYE a fait uneprésentation sur la RAM ; il a d’abord exposé la problématique de la RAM dans le monde, en Afrique et au Sénégal ; puis il a montré la réaction mondiale face à cette menace par la création de l’alliance tripartite (OMS, OIA et FAO) et l’élaboration d’un PAM sur lequel les états devaient s’appuyer pour l’élaboration d’un PAN. Lors de cet exposé, en faisant de l’état des lieux actuel, il a montré que l’Afrique était très en retard. Et par conséquent beaucoup d’efforts devraient être fournis. D’où l’intérêt de cette atelier.

Apres la pause, deux vidéos ont été visualisé : l’un sur les 8 COMPOSANTES DE LA PREVENTION ET DU CONTRÔLE DE L’INFECTION et l’autre sur l’approche ONE HEALTH.

Une évaluation du draft de PAN contre la RAM a été effectuée avant la cloture de  la journée par une évaluation.

Top