Accueil / ohcea / Les ensegnants des universités du Sénégal formés pour l’intégration des compétences de base de l’approche One Health dans les curricula d’enseignement

Les ensegnants des universités du Sénégal formés pour l’intégration des compétences de base de l’approche One Health dans les curricula d’enseignement

L’atelier de formation des enseignants des universités du Sénégal pour l’intégration des compétences de base de l’approche One Health dans les curricula d’enseignement s’est tenu du 28 au 31 août 2017 à Dakar, Sénégal dans le cadre des activités de  renforcement des capacités initiées par OHCEA en collaboration avec l’USAID Sénégal, l’EISMV, l’ISED et l’ISE. La rencontre a vu la participation des universités et instituts suivantes : EISMV, ISED, ISE, Université Assane Seck de Ziguinchor et Université Gaston Berger. La rencontre a été officiée par le directeur de l’ISE, Pr Bienvenue Sambou, en présence des points focaux d’OHCEA au Sénégal, Pr Alambedji de l’EISMV et Dr Diongue de l’ISED etdu facilitateur Pr Diafuka Saila-Ngita de l’Université de Tufts. Lors de la cérémonie d’ouverture, le Pr Alambedji a présenté  aux partenaireset aux participants le parcours d’OHCEA depuis sa création en 2010 jusqu’à ce jour. Elle a rappelé la nécessité d’être ensemble et de fédérer les efforts des environnementalistes, médecins et vétérinaires. Dr Diongue a pris la parole pour souhaiter la bienvenue et remercier les participants pour les efforts consentis aux finsd’assister à cette formation. Le mot de bienvenue au Dr Diafuka Saila-Ngita et l’ouverture officielle de l’atelier ont été faits par le Pr Bienvenu Sambou. Les travaux en atelier ont été modérés par le Pr Bienvenue Sambou et le Dr Fatimata Diop de l’ISE.

Après la cérémonie d’ouverture, les participants des différents établissements s’étaient présentés suivant leurs domaines et compétences afin de mieux se connaître. En commençant les activités, Dr Diafuka nous a présenté les grandes lignes de l’atelier dont l’objectif général est de former les enseignants des universités susmentionnées dans le but d’intégrer les compétences de base de l’approche One Health dans leurs curricula.L’approche méthodologique adoptée parDr Diafuka est une approche participative alternant exposés, échanges et exercices. Les journées étaient entrecoupée par des pause-café et déjeuner.Après l’enregistrement des participants, la définition des règles de l’atelier et la présentation de l’agenda de la formation (annexe 1), le facilitateur a fait plusieurs exposés portant notamment sur :

  • La stratégie « One Health » et les initiatives globales de prévention, détection et réponse aux maladies émergentes et ré-émergentes ;
  • le Règlement Sanitaire International (RSI) ;
  • le Global Health Security Agenda (GHSA) ;
  • la méthode d’enseignement par compétence.

À la suite de ces exposés, les discussions entreprises ont permis de s’appesantir sur les moyens et limites de l’approche par compétence, puis à l’introduction de l’auto-apprentissage dans les cours.

Top