Accueil / Economie Rurale et Gestion

Economie Rurale et Gestion

L’économie rurale est une science appliquée portant sur les modalités des prises de décisions de l’homme dans l’utilisation de ses connaissances techniques et la combinaison de ses facteurs de production comme la terre, le travail et le capital pour :

  • produire dans le cadre d’unités de production dirigées et opérées sur une base souvent familiale, des aliments, des fibres, etc.
  • distribuer ces productions agricoles et animales à diverses composantes de la société pour leur consommation, et ce, dans le temps, l’espace et sous diverses formes
  • investir dans le cadre d’une formation économique et sociale déterminée.

La qualification de rurale au lieu d’agricole marque une affirmation de la nécessité de prendre en compte, au delà du productif agricole ou pastoral, l’espace économique, social, voire écologique, au sein duquel s’inscrivent les activités agricoles et pastorales, agissent les agriculteurs et les éleveurs, vivent les structures familiales paysannes, interviennent des institutions et s’investissent des opérateurs économiques privés.

Dans les pays d’Afrique, l’agriculture – au sens large et englobant l’élevage reste le domaine d’activité dominant du milieu rural. L’ensemble agricole ne s’est pas encore, pour l’essentiel, distingué de l’ensemble rural qui constitue une partie de son environnement ; aussi rural reste interchangeable avec agricole.

Cette approche détermine un champ d’études traversant le système agro-alimentaire et s’intéressant à ses activités, à ses structures et participants d’amont en aval, à ses flux, à ses mécanismes de transmission, à ses systèmes de régulation ainsi qu’à ses relations avec l’économie nationale et les marchés internationaux.

Par ailleurs, les orientations économiques qui s’appliquent désormais dans les secteurs agricoles et les domaines d’intervention des puissances publiques engendrent des mutations profondes et durables qui restructurent le marché des intrants et des prestations vétérinaires. Cette évolution entraîne une nécessaire adaptation des docteurs vétérinaires aux exigences de l’entreprenariat privé en milieu urbain et en zone rurale et aux nouvelles délimitations du service public. Par conséquent, les méthodes de gestion de l’entreprise, les études de marché et de projet sont devenues des thèmes pédagogiques essentiels pour une préparation à l’entreprenariat vétérinaire privé et à la gestion d’entreprises dans les systèmes agro-alimentaires.

Les filières agricoles jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement des systèmes agro-alimentaires. Aussi, est-il important d’aborder les problèmes que posent les filières agricoles en mettant singulièrement l’accent sur celles liées aux productions animales pour aboutir à un cadre de référence opérationnel susceptible de permettre une meilleure compréhension de la dynamique du couple production-commercialisation et de favoriser une intervention efficace des docteurs vétérinaires.

La problématique des politiques d’élevage occupe également une place importante dans la bonne maîtrise des contraintes et des voies concurrentes pour le développement de l’élevage, singulièrement en Afrique au sud du Sahara. Aussi, est-il essentiel que, dans la formation des docteurs vétérinaires, puissent être inclus des éléments relatifs aux modalités d’élaboration et d’analyse des politiques d’élevage en Afrique.

L’enseignement a été conçu comme devant inclure une systématisation des informations de base et des approches courantes susceptibles de mieux éclairer la problématique des politiques d’élevage. L’objectif est de présenter des éléments d’analyse afin que les docteurs vétérinaires soient mieux préparés, aussi bien en tant que concepteurs, décideurs ou exécutants des politiques d’élevage qu’en tant que cibles ou opérateurs privés devant exploiter les opportunités économiques découlant de ces politiques.

Personnel enseignant

  • Dr Adrien MANKOR : DVM, PhD., Enseignant Vacataire
  • Dr Walter OSSEBI : DVM, MSc., Assistant
Top