Accueil / Master

Master

MASTER PRODUCTIONS ANIMALES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE
Spécialité EPE – ECONOMIE ET POLITIQUES D’ELEVAGE
ou Spécialité IPA – INGIENERIE DES PRODUCTIONS ANIMALES

Objectifs de la Formation :
L’EISMV propose cette formation pour répondre aux enjeux liés à la demande croissante en produits d’origine animale de qualité en Afrique. Il devient en effet nécessaire pour chaque pays de pouvoir disposer de compétences spécialisées capables de promouvoir le développement des filières de productions animales et d’améliorer leur productivité dans un contexte de mondialisation, tout en préservant l’environnement.
Cette formation vise à construire des compétences opérationnelles pour accompagner le développement durable des différents systèmes d’élevage (pastoraux, mixtes et intensifs), pour créer sa propre entreprise (de production ou d’appui conseil) et pour assurer la gestion technico-économique d’élevages laitiers ou avicoles intensifiés.
Elle apporte des connaissances techniques et scientifiques autour de la durabilité économique et environnementale des activités d’élevage, ainsi qu’en techniques d’élevage. Les aspects économiques, de gestion, de comptabilité et de marketing opérationnel y sont également développés.
Ainsi, les titulaires de ce Master pourront prétendre à occuper des postes de responsabilité dans le secteur public et parapublic en tant que :
• Cadres des services publics d’appui au développement de l’élevage ;formation2_w
• Cadres dans les projets de développement de l’élevage (dont ONG).
Dans le secteur privé, les emplois visés sont :
• Vétérinaires privés en zone rurale, urbaine ou périurbaine intervenant en appui aux filières et groupements de producteurs ;
• Responsables techniques d’unités de production ;
• Consultants spécialisés dans l’appui au secteur de l’élevage.

Descriptif de la Formation:
Cette formation s’adresse à des étudiants ayant au minimum validé un niveau M1 (Master première année) dans un domaine compatible, et aux professionnels impliqués dans la gestion d’unités de productions animales ou dans l’appui au développement des filières de productions. Ces derniers peuvent obtenir le diplôme sur une période maximale de 3 ans par capitalisation progressive des crédits d’enseignement.
Le premier semestre est consacré aux enseignements (15 semaines – 30 crédits) qui font une large place aux travaux pratiques et travaux dirigés. Il s’organise autour d’un tronc commun de 6 semaines à l’issu duquel les étudiants devront suivent deux modules de spécialité. Il se termine par un module « Initiation à la Recherche – Préparation au stage » de deux semaines. Chaque module doit être validé, les crédits d’enseignement correspondants sont attribués aux participants ayant satisfait aux évaluations.
Le second semestre est consacré au stage obligatoire qui se déroule à plein temps, durant 3 à 4 mois, dans une unité de production ou dans une structure publique ou privée intervenant en appui au développement des filières de productions animales. Il aboutit à la rédaction d’un mémoire qui est soutenu publiquement devant un jury. Il revient à chaque étudiant de trouver son lieu de stage. Les candidats ayant déjà trouvé une structure d’accueil pour leur stage seront considérés comme prioritaires lors de la sélection des dossiers.
L’EISMV se réserve le droit de ne pas ouvrir cette filière de formation, ou certaines de ses options, si l’effectif des candidats est insuffisant.

MODALITES D’INSCRIPTION :

Conditions d’admission Coût de la formation Composition du dossier
Ce Master est ouvert aux candidats titulaires d’un (e) :
• attestation de fin de scolarité de 4ème Année vétérinaire
• doctorat en médecine vétérinaire ou diplômes équivalents
• maîtrise en sciences biologiques
• diplôme d’ingénieur agronome
• diplôme d’ingénieur zootechnicien
• diplôme d’ingénieur en techniques agro-alimentaires (Bac + 4)
La sélection se fait sur dossier.
• Boursiers partenaires au développement :
3 050 000 FCFA
• Boursiers des états membres : 2 550 000 FCFA
• Etudiants EISMV : 1 050 000 FCFA
• Photocopies légalisées des diplômes
• Photocopie de la pièce d’identité
• CV (pour les professionnels) ou description du cursus
universitaire (pour les étudiants)
• Extrait de naissance
• 2 photos d’identité
• 3 enveloppes timbrées
• Lettre de motivation précisant l’option choisie (Ingénierie des
productions, Economie de l’élevage)
Envoi des dossiers
Les dossiers doivent être adressés à :
Professeur Rianatou Bada Alambedji
Coordonnateur des Stages et des Formations Post-Universitaires Email: rianatoub@yahoo.fr        EISMV – BP 5077 Dakar – Sénégal
Avant le 1er octobre de l’année universitaire
en cours

MASTER QUALITE DES ALIMENTS DE L’ HOMME
Spécialité POA – PRODUITS D’ORIGINE ANIMALE
ou Spécialité POV – PRODUITS D’ORIGINE VEGETALE

Objectifs de la Formation :
L’EISMV propose cette formation pour répondre aux enjeux croissants liés à la sécurité sanitaire des aliments en Afrique. En effet, de plus en plus, les exigences des consommateurs augmentent vis-à-vis des risques liés à leur alimentation et des normes internationales conditionnent le développement des marchés d’exportation. Il devient donc nécessaire pour chaque pays de pouvoir disposer de compétences spécialisées dans ce domaine, tant au niveau du secteur public chargé des opérations de contrôle qu’au niveau du secteur privé qui produit et commercialise les denrées alimentaires.
Cette formation vise à construire des compétences, d’une part, dans la gestion de la qualité et de la sécurité des denrées alimentaires et, d’autre part, dans la recherche et le développement de nouveaux produits alimentaires et pour leur mise en production dans les pays africains.
Elle apporte des connaissances techniques et scientifiques en biochimie appliquée, microbiologie des aliments, technologie alimentaire, management de la qualité, normalisation et réglementation. Les problèmes de production et les exigences des consommateurs sont également abordés.
Ainsi, les titulaires de ce Master pourront prétendre à occuper des postes de responsabilité dans le secteur public et privé en tant que :
• Cadres des industries agro-alimentaires (responsable de laboratoire, responsable de production, responsable qualité, cadre technico-commercial) ; DSC02249
• Cadres des services d’inspection ou de contrôle officiel (services vétérinaires, municipalités) ;
• Auditeurs qualiticiens.

Descriptif de la Formation :
Cette formation s’adresse à des étudiants ayant au minimum validé un niveau M1 (Master première année) dans un domaine compatible, et aux professionnels impliqués dans le secteur des industries agro-alimentaires et de la sécurité sanitaire des aliments. Ces derniers peuvent obtenir le diplôme sur une période maximale de 3 ans par capitalisation progressive des crédits d’enseignement.
Le premier semestre est consacré aux enseignements (15 semaines – 30 crédits) qui font une large place aux travaux pratiques et travaux dirigés. Il s’organise autour d’un tronc commun de 10 semaines à l’issu duquel les étudiants devront suivent deux modules de spécialité. Il se termine par un module « Initiation à la Recherche – Préparation au stage » de deux semaines. Chaque module doit être validé, les crédits d’enseignement correspondants sont attribués aux participants ayant satisfait aux évaluations.
Le second semestre est consacré au stage obligatoire qui se déroule à plein temps, durant 3 à 4 mois, dans
un établissement ou une structure travaillant dans le secteur alimentaire et sous la responsabilité d’un maître de stage. Il aboutit à la rédaction d’un mémoire qui est soutenu publiquement devant un jury. Il revient à chaque étudiant de trouver son lieu de stage. Les candidats ayant déjà trouvé une structure d’accueil pour leur stage seront considérés comme prioritaires lors de la sélection des dossiers.
L’EISMV se réserve le droit de ne pas ouvrir cette filière de formation, ou certaines de ses options, si l’effectif des candidats est insuffisant.

MODALITES D’INSCRIPTION :

Conditions d’admission

Coût de la formation

Composition du dossier

Ce Master est ouvert aux candidats titulaires d’un (e) :
• attestation de fin de scolarité de 4ème Année vétérinaire
• doctorat en médecine vétérinaire, humaine ou de pharmacie
• maîtrise en sciences biologiques
• diplôme d’ingénieur agronome
• diplôme d’ingénieur zootechnicien
• diplôme d’ingénieur en techniques agro-alimentaires (Bac + 4)
La sélection se fait sur dossier.
• Boursiers partenaires au développement :
3 050 000 FCFA
• Boursiers des états membres : 2 550 000 FCFA
• Etudiants EISMV : 1 050 000 FCFA
• Photocopies légalisées des diplômes
• Photocopie de la pièce d’identité
• CV (pour les professionnels) ou description du cursus universitaire
(pour les étudiants)
• Extrait de naissance
• 2 photos d’identité
• 3 enveloppes timbrées
• Lettre de motivation précisant l’option choisie (Ingénierie des
productions, Economie de l’élevage)
Envoi des dossiers
Les dossiers doivent être adressés à :
Professeur Rianatou Bada Alambedji
Coordonnateur des Stages et des Formations Post-Universitaires Email: rianatoub@yahoo.fr
EISMV – BP 5077 Dakar – Sénégal
Avant le 1er octobre de l’année universitaire
en cours

MASTER SANTE PUBLIQUE VETERINAIRE

Spécialité EGRS – EPIDEMIOLOGIE DES MALADIES TRANSMISSIBLES ET GESTION DES RISQUES SANITAIRES

Objectifs de la Formation :
L’EISMV propose cette formation pour répondre aux enjeux croissants liés à la lutte contre les maladies animales transmissibles et à la gestion des risques sanitaires en Afrique. En effet, avec la mondialisation des échanges, les risques d’émergence ou de réémergence de maladies animales contagieuses à fort impact économique ou sanitaire se sont accrus. Il devient donc nécessaire pour chaque pays de pouvoir disposer de compétences spécialisées dans l’organisation de la surveillance épidémiologique (détection précoce – réaction rapide) et dans la mise en place de programmes de lutte efficients. Cette formation vise à construire des compétences opérationnelles pour la réalisation d’enquêtes épidémiologiques, la mise en place de dispositifs de surveillance et la gestion des crises sanitaires.
Elle apporte des connaissances techniques et scientifiques en épidémiologie des maladies animales, sur les principes et modalités de création, de fonctionnement et d’évaluation des réseaux d’épidémiosurveillance, sur la gestion et le traitement des données épidémiologiques ainsi que sur la gestion des crises sanitaires et des zoonoses.
Ainsi, les titulaires de ce Master pourront prétendre à occuper des postes de responsabilité aussi bien dans le secteur public que privé en tant que :
• Cadres des services publics chargés de la surveillance et de la lutte contre les maladies animales et les
zoonoses (services centraux et déconcentrés) ; Stage Rural Mauritanie3
• Vétérinaires privés impliqués dans les activités liées au mandat sanitaire et à la surveillance épidémiologique ;
• Vétérinaires intervenant en appui aux filières et aux groupements de producteurs ;
• Vétérinaires hygiénistes chargés de la santé publique vétérinaire.

Descriptif de la Formation :
Cette formation s’adresse à des étudiants ayant au minimum validé un niveau M1 (Master première année) dans un domaine compatible, et aux professionnels impliqués dans la surveillance et la lutte contre les maladies transmissibles et les zoonoses. Ces derniers peuvent obtenir le diplôme sur une période maximale de 3 ans par capitalisation progressive des crédits d’enseignement.
Le premier semestre est consacré aux enseignements (15 semaines – 30 crédits) qui font une large place aux travaux pratiques et travaux dirigés. Il s’organise autour d’un tronc commun de 12 semaines à l’issue duquel les étudiants devront choisir de suivre une option de deux semaines parmi les deux options proposées : « Faune sauvage et épidémiologie », «Systèmes d’information géographique ». Il se termine par un module «Initiation à la Recherche – Préparation au stage » d’une semaine. Chaque module doit être validé, les crédits d’enseignement correspondants sont attribués aux participants ayant satisfait aux évaluations.
Le second semestre est consacré au stage obligatoire qui se déroule à plein temps, durant 3 à 4 mois, dans
une administration, un établissement ou une structure travaillant dans la surveillance ou la lutte contre les maladies transmissibles et les zoonoses. et sous la responsabilité d’un maître de stage. Il aboutit à la rédaction d’un mémoire qui est soutenu publiquement devant un jury. Il revient à chaque étudiant de trouver son lieu de stage. Les candidats ayant déjà trouvé une structure d’accueil pour leur stage seront considérés comme prioritaires lors de la sélection des dossiers.
L’EISMV se réserve le droit de ne pas ouvrir cette filière de formation, ou certaines de ses options, si l’effectif des candidats est insuffisant.

MODALITES D’INSCRIPTION :

Conditions d’admission Coût de la formation

Composition du dossier

Ce Master est ouvert aux candidats titulaires d’un (e) :
• attestation de fin de scolarité de 4ème Année vétérinaire
• doctorat en médecine vétérinaire, humaine ou de pharmacie
• maîtrise en sciences biologiques
• diplôme d’ingénieur agronome
• diplôme d’ingénieur zootechnicien
• diplôme d’ingénieur en techniques agro-alimentaires (Bac + 4)
La sélection se fait sur dossier.
• Boursiers partenaires au développement :
3 050 000 FCFA
• Boursiers des états membres : 2 550 000 FCFA
• Etudiants EISMV : 1 050 000 FCFA
• Photocopies légalisées des diplômes
• Photocopie de la pièce d’identité
• CV (pour les professionnels) ou description du cursus
universitaire (pour les étudiants)
• Extrait de naissance
• 2 photos d’identité
• 3 enveloppes timbrées
• Lettre de motivation précisant l’option choisie (Ingénierie des
productions, Economie de l’élevage)
Envoi des dossiers
Les dossiers doivent être adressés à :
Professeur Rianatou Bada Alambedji
Coordonnateur des Stages et des Formations Post-Universitaires Email: rianatoub@yahoo.fr
EISMV – BP 5077 Dakar – Sénégal
Avant le 1er octobre de l’année universitaire
en cours

Spécialité VO – VETERINAIRES OFFICIELS

Objectifs de la Formation :
Les services vétérinaires sont un Bien Public International pour l’OIE, et leur mise en conformité avec les normes internationales, surtout en matière de législation, de structure, d’organisation, de ressources et de compétences, constitue une priorité. Des normes sanitaires relatives à la santé animale, à la santé publique et au bien être animal ont été définies dans le cadre de l’amélioration des services officiels dans les 173 pays membres de l’OIE.
L’E.I.S.M.V. de Dakar a été reconnue en juin 2008 comme centre collaborateur de l’OIE pour la formation des agents des services vétérinaires officiels, et pour le diagnostic des maladies animales infectieuses et des zoonoses en Afrique tropicale. Les centres collaborateurs ont pour mission de mettre à la disposition des pays membres leur expertise afin de contribuer au renforcement des capacités des services vétérinaires dans différentes zones géographiques.
L’E.I.S.M.V. propose cette formation pour répondre aux préoccupations des Etats membres : garantir la bonne santé des troupeaux et la qualité des denrées alimentaires d’origine animale. Cette formation vise à compléter l’expertise scientifique et la technicité acquises au cours de la formation vétérinaire initiale par une approche pluridisciplinaire, technique, socioéconomique, juridique, administrative et politique des domaines de la santé publique vétérinaire.
Ainsi, les titulaires de ce Master, chargés des missions de contrôle, d’expertise et de certification du vétérinaire officiel, sont destinés à occuper des fonctions d’encadrement dans les structures en charge de la conception, l’élaboration et la mise en oeuvre des politiques dans les domaines de la santé, de l’hygiène et de la protection des animaux. photoHaut_2

Descriptif de la Formation :
Cette formation s’adresse aux docteurs vétérinaires impliqués dans la surveillance et la lutte contre les maladies transmissibles et les zoonoses, et dans le secteur des industries agro-alimentaires et de la sécurité sanitaire des aliments.
Le premier semestre est consacré aux enseignements (17 semaines – 34 crédits) qui font une large place aux mise en situation et aux travaux encadrés. Il se termine par un module « Techniques de communication – Préparation au stage – Mobilisation des ressources» d’une semaine. Chaque module doit être validé, les crédits d’enseignement correspondants sont attribués aux participants ayant satisfait aux évaluations.
Le second semestre est consacré au stage obligatoire qui se déroule à plein temps, durant 3 mois au minimum, dans une administration ou un établissement chargé de santé publique vétérinaire. Il aboutit à la rédaction d’un mémoire qui est soutenu publiquement devant un jury. Il revient à chaque étudiant de trouver son lieu de stage. Les candidats ayant déjà trouvé une structure d’accueil pour leur stage seront considérés comme prioritaires lors de la sélection des dossiers.
L’EISMV se réserve le droit de ne pas ouvrir cette filière de formation, si l’effectif des candidats est insuffisant.

MODALITES D’INSCRIPTION :

Conditions d’admission

Coût de la formation

Composition du dossier

Ce Master est ouvert aux candidats titulaires d’un doctorat en médecine vétérinaire. La sélection se fait sur
dossier. Des bourses, en nombre très limité sont disponibles et peuvent être demandées à l’E.I.S.M.V. pour les
meilleures candidatures avant le 1er septembre de l’année universitaire en cours.
D’autres bourses peuvent être sollicitées par les candidats auprès :
• des autorités compétentes de leur pays ;
• d’organisations internationaux tels que la FAO, PNUD, Union européenne, AIEA, etc. ;
• des services culturels et de coopération scientifique et technique de l’Ambassade de France ;
• des projets de développement ou d’organisations non gouvernementales (ONG).
 

• Boursiers partenaires au
développement :
3 050 000 FCFA
• Boursiers des états membres :
2 550 000 FCFA
• Etudiants EISMV : 1 050 000
FCFA

• Photocopies légalisées des diplômes
• Photocopie de la pièce d’identité
• CV
• Extrait de naissance
• 2 photos d’identité
• 3 enveloppes timbrées
• Lettre de motivation précisant
l’option choisie (Ingénierie des
productions, Economie de l’élevage)Envoi des dossiers
Les dossiers doivent être adressés à :
Professeur Rianatou Bada Alambedji
Coordonnateur des Stages et des Formations Post-Universitaires Email: rianatoub@yahoo.fr
EISMV – BP 5077 Dakar – Sénégal
Avant le 1er octobre de l’année
universitaire
en cours

Top